Dans la municipalité brésilienne de São José dos Pinhais, la police a mis fin à une rave illégale avec environ 1.200 personnes présentes, indique lundi la chaîne d'information brésilienne G1. L'organisateur de la fête s'est enfui à l'arrivée de la police. Dimanche soir, la police de São José dos Pinhais a dû interrompre un certain nombre d'autres fêtes. Environ 400 personnes étaient également présentes à l'une d'entre elles, six ont été arrêtées.

Le Brésil est l'un des points chauds de la pandémie et une variante potentiellement beaucoup plus contagieuse aggrave la situation. À ce jour, environ 217.000 personnes y sont mortes du Covid-19 et 8,8 millions de personnes ont été infectées. Cela fait du pays l'un des plus touchés au monde en chiffres absolus, après l'Inde et les États-Unis.