Il y a quarante ans, Charles "Chuck" Feeney s'était fait une promesse: faire don de toute sa fortune avant de mourir. C'est désormais chose faite. L'octogénaire vient de redistribuer huit milliards de dollars à plusieurs associations caritatives et universités à travers le globe.

Cet ex multi-milliardaire a fait fortune dans le commerce Duty Free. En 1960, il fonde la chaîne "Duty-Free Shoppers", qui a depuis lors conquis les plus grands aéroports de la planète et continue de connaître un succès fulgurant.

Mais l'américain a toujours voulu vivre dans la simplicité, voire dans la "frugalité", pour employer les termes du magazine Forbes qui lui consacre un portrait cette semaine. En tant que philanthrope, Feeney a donc créé le concept "Giving while living", autrement dit "donner de son vivant", afin de redistribuer sa fortune avant de mourir.

La nature de ses dons est multiple et diversifiée : attaché aux valeurs sociales, l'ancien homme d'affaires a ainsi donné 3,7 milliards de dollars pour financer le secteur de l’éducation, plus de 870 millions de dollars pour les droits humains, dont 62 millions de dollars de subventions pour l’abolition de la peine de mort aux États-Unis, mais aussi 700 millions pour la santé.