Les 435 sièges du Congrès américain sont distribués en fonction de la répartition de la population sur le territoire. Chaque décennie, le Bureau du recensement mesure donc la population du pays. Résultat : l'attribution des sièges pour chaque État peut être modifiée.

Si le processus n'est pas inédit, l'État de New York a été un peu surpris. Si l'Etat perd des sièges depuis 8 décennies, cette fois, cela s'est joué de peu. Il manquait en effet 89 résidents pour pouvoir maintenir le même nombre de sièges. L'Etat de New York ne comptera donc désormais plus que 26 sièges. En 1940, l'État comptait 45 membres de la Chambre.

Face à ce résultat serré, de nombreuses critiques ont été adressées au gouverneur Andrew Cuomo ainsi que sur la façon dont l'État s'était préparé au recensement, qui a eu lieu au début de la crise du coronavirus.

C'est le Minnesota qui va récupérer le siège perdu par New York.

La population américaine est quant à elle passée à 331 449 281 personnes, selon le Bureau du recensement. Une augmentation de seulement 7,4%, soit la deuxième plus faible jamais enregistrée.