Les Etats-Unis ont annoncé vendredi plusieurs mesures exceptionnelles pour fermer les frontières ou imposer une quarantaine aux voyageurs revenant de Chine et notamment de la province du Hubei, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus, selon qu'ils sont Américains ou non.

A partir de dimanche à 22H00 GMT, les autorités interdiront l'entrée sur le territoire des non-Américains s'étant rendus en Chine dans les 14 derniers jours, a annoncé le ministre de la Santé, Alex Azar, dans une conférence de presse à la Maison Blanche.

Pour les ressortissants américains, une quarantaine allant jusqu'à 14 jours sera imposée à ceux qui se sont rendus dans la province du Hubei dans les 14 derniers jours, dans des bâtiments dédiés.

Quant aux Américains qui viendraient d'une province chinoise autre que celle du Hubei, une "quarantaine auto-imposée" leur sera demandée, avec une surveillance.

Les membres de leur famille immédiate, ainsi que les résidents permanents aux Etats-Unis (cartes vertes), seront soumis au même régime que les citoyens américains.

"Ce sont des mesures préventives, le risque est faible aux Etats-Unis", a dit Alex Azar.

Tous les vols venant de Chine seront dirigés vers sept aéroports américains: New York JFK, Chicago, San Francisco, Seattle, Atlanta, Honolulu et Los Angeles.