Le président brésilien Jair Bolsonaro a fait un deuxième test qui a confirmé sa contamination par le coronavirus et devait rester en quarantaine, a rapporté mercredi la télévision CNN Brasil. Le chef de l'Etat, âgé de 65 ans, a déclaré qu'il resterait confiné au sein du palais d'Alvorada, sa résidence officielle à Brasilia, où il exerce depuis une semaine ses fonctions par visioconférence, suivant les recommandations médicales.

Farouche détracteur jusqu'ici du confinement et ayant minimisé ces quatre derniers mois la gravité de la pandémie qui ébranle son pays, Jair Bolsonaro avait exprimé lundi son impatience de retrouver sa liberté de mouvement.

Le président avait dit à CNN Brasil qu'il devait subir un nouveau test PCR mardi. "J'attendrai le résultat avec anxiété parce que je ne supporte pas cette routine, de rester à la maison, c'est horrible", avait-il déclaré à la chaîne au téléphone.

Mardi, "si tout va bien, je retourne au travail. Bien sûr, dans le cas contraire, j'attendrai quelques jours de plus", avait déclaré M. Bolsonaro. Le président a expliqué mercredi à cette même chaîne ne pas avoir eu de symptômes du Covid-19 depuis le 6 juillet.

Il a cependant souligné continuer son traitement à l'hydroxychloroquine, un médicament dans lequel il a une foi inébranlable mais dont l'efficacité n'a pas été formellement prouvée.

Le Brésil est, derrière les Etats-Unis, au deuxième rang mondial en termes de nombre de cas de contamination (près de deux millions) et de morts (quelque 75.000) liés au Covid-19.