Faisant l'objet d'une procédure de destitution, Donald Trump est passé à l'offensive. Dégainant les insultes, le président s'en est pris à son adversaire démocrate, Joe Biden, mais également à celle qu'il a affrontée en 2016, Hillary Clinton. " Je crois que la crapule, Hillary Clinton, devrait entrer dans la course (NDLR: pour choisir le candidat démocrate pour la présidentielle de 2020) et la gagner face à Elizabeth Warren la gauchiste, a écrit Trump sur Twitter. À une condition: la crapule doit expliquer tous ses grands crimes et malversations, y compris comment et pourquoi elle a supprimé 33.000 emails après avoir reçu une citation à comparaître".


Faisant référence au scandale qui a empoisonné la campagne de la démocrate en 2016, le président n'a pas manqué sa cible. Piquée au vif, Hillary Clinton a d'ailleurs réagi sur le même réseau social, taclant à son tour le chef d'Etat. "Ne me tentez pas, a-t-elle lancé. Faites votre boulot".


La participation de l'épouse de Bill Clinton à la présidentielle de 2020 reste hypothétique. Si elle envisagerait, selon certaines sources, bel et bien de retenter sa chance face à Donald Trump, la démocrate a préféré rester prudente niant tout projet de ce genre. La présentatrice du talk-show auquel Hillary Clinton a participé dernièrement affirme toutefois avoir entendu des propos tout à fait autres sortir de la bouche de la femme politique. Venue présenter le livre qu'elle a co-écrit avec sa fille, elle aurait émis l'idée de se présenter à nouveau. "Il est peut-être bel et bien nécessaire de jouer le match retour, aurait-elle déclaré à Judy Woodruff. Évidemment, je peux le battre à nouveau".