Amérique L’acte de folie de Patrick Crusius, le tireur d’El Paso, qui dans un pamphlet publié quelques minutes avant son acte, se lamentait de "l’hispanisation en cours du Texas", a causé samedi matin la mort de 22 personnes. Il partage avec Brenton Tarrant, l’auteur du massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande en mars dernier, la particularité d’avoir été influencé dans ses actes par la même théorie conspirationniste dite du "grand remplacement". Éclairage.