De Washington à Boston, de la Pennsylvanie au Maine, des dizaines de millions d'habitants étaient en état d'alerte face à cette tempête remontant vers le nord. A 14 heures locales, la couche de neige atteignait 40 cm par endroits, et la neige devait continuer à tomber dru jusqu'en soirée, et encore mardi dans des quantités moindres, avec des bourrasques allant jusqu'à 80 km/h, a indiqué Joe Pollina, météorologiste au National Weather Service.

© AFP

Selon des données recensées depuis 1869 à Central Park, une couche de plus de 50 cm se hisserait dans les huit épisodes les plus neigeux enregistrés à New York. Le record date des 22-24 janvier 2016, avec près de 70 cm.

Si les conditions de visibilité étaient globalement meilleures que celles correspondant à la définition d'un blizzard, certains évoquaient le "grand blizzard" historique de mars 1888: la ville, prise par surprise en début de printemps, avait alors déploré des dizaines de morts et des dégâts matériels considérables.

Le maire de la capitale économique américaine, Bill de Blasio, a déclaré un état d'urgence local afin de faciliter les travaux de déblaiement et l'intervention des services de secours.

Il a fermé jusqu'à mardi compris les écoles restées ouvertes malgré la pandémie - essentiellement les écoles maternelles et élémentaires - renvoyant tous les élèves à l'enseignement en ligne.

Alors que beaucoup de salariés travaillent de chez eux depuis mars, il a demandé aux quelque huit millions d'habitants d'éviter les déplacements non essentiels et fermé y compris les cabanes installées sur les trottoirs par de nombreux restaurants, afin de continuer à servir en extérieur malgré les restrictions liées au Covid-19.

Les centres de vaccination anti-Covid-19, qui fonctionnent uniquement sur rendez-vous - très demandés faute de vaccins en nombre suffisant - ont aussi été fermés jusqu'à mardi compris.

"A ce rythme de chutes de neige, les chasse-neige ne peuvent pas suivre", a averti le gouverneur de l'Etat New York, Andrew Cuomo.

La plupart des trains de banlieue desservant New York et les tronçons de métro aérien devaient fermer dans l'après-midi.

"Si vous n'êtes pas un travailleur 'essentiel', vous ne devez pas être dehors", a ajouté le gouverneur, prévenant les automobilistes qu'ils risquaient de rester coincés sur des routes impraticables.


Congrès au ralenti

Le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a lui aussi déclaré l'état d'urgence, donnant ainsi aux autorités la possibilité de fermer des routes, d'évacuer des habitations et d'acheminer des équipements nécessaires pour la sécurité publique.

La quasi-totalité des vols vers ou depuis les trois aéroports qui desservent la région, John F. Kennedy, La Guardia et Newark, ont été annulés, a indiqué l'un de leurs responsables, Rick Cotton. A Boston, où les chutes de neige étaient attendues en fin d'après-midi, la moitié des vols qui devaient décoller ont été annulés, selon le site Flight Aware.

Sur l'ensemble du pays, plus de 1.600 vols avaient été annulés lundi à la mi-journée.

La capitale fédérale Washington, où la neige était arrivée dès dimanche, a repoussé à mardi le retour à l'école prévu lundi pour des milliers d'écoliers, après quasiment un an d'interruption due à la pandémie.

Alors que démocrates et républicains négociaient sur un nouveau plan de relance économique, le Congrès tournait au ralenti, et le président Joe Biden a repoussé une visite prévue au département d'Etat.

Aucun accident grave dans les métropoles concernées n'a été immédiatement signalé.

Mais dans la banlieue de Wilkes-Barre, en Pennsylvanie, un couple de cinquantenaires a été abattu par leur voisin après "une altercation concernant le déblaiement de la neige" devant leur maison, a indiqué à l'AFP Dale Binker, chef de la police de Plains Township.

Le tireur s'est donné la mort alors que la police arrivait pour l'arrêter, a-t-il ajouté.