Ils estiment que le parti ne s'oppose pas suffisamment à l'ancien président Donald Trump.

On retrouve notamment dans les initiateurs d'anciens politiques républicains, des collaborateurs des gouvernements de Ronald Reagan, George H.W. Bush, George W. Bush et Donald Trump et des anciens stratèges du parti.

Plus de 120 d'entre eux ont tenu vendredi dernier une réunion en ligne. Le nouveau mouvement s'appuierait sur un "conservatisme de principe", basé sur la constitution et l'Etat de droit, des valeurs négligées selon eux par Donald Trump.

Le parti présenterait des candidats à certaines élections mais soutiendrait aussi des candidats de centre-droit à d'autres.