Le 24 décembre, "j'ai trouvé devant ma porte à mon réveil une très belle carte-cadeau", a raconté sur Facebook une habitante d'Edmonton, Leigh-Ann MacNaughton. "J'en ai pleuré toute la matinée."

Dans cette enveloppe, un bon d'achat d'un montant de 250 dollars canadiens dans les magasins Walmart et un poème vantant l'espoir et la nécessaire solidarité en temps de pandémie de coronavirus.

Elisha Tennant, une habitante du quartier de North Glenora qui a perdu son travail pendant la pandémie, dit avoir également pleuré en ouvrant l'enveloppe.

"Ça fait tellement chaud au coeur, c'est tellement touchant que quelqu'un fasse ça", a-t-elle raconté vendredi, selon la chaîne publique CBC. "Quelque chose comme ça, eh bien ça représente un mois de courses pour nous."

Selon CBC, qui a joint par courriel le mystérieux bienfaiteur anonyme, des enveloppes similaires ont été envoyées à 400 personnes du même quartier de cette ville de l'Alberta, province de l'Ouest canadien.

"J'ai décidé de le faire parce que je sais que des tas de gens ont eu une année très difficile et que j'avais les moyens de les aider", a expliqué la personne à l'origine de ces dons. "J'espère que ces cadeaux auront donné aux gens le sentiment que le monde est plein de bonté et qu'un avenir meilleur n'est plus très loin."