Plus les jours passent, plus la tâche se complique pour les avocats de Donald Trump, visé par une procédure de destitution. Après les révélations de l’ancien conseiller à la Sécurité nationale John Bolton, c'est un enregistrement du président datant du 30 avril 2018 qui vient apporter de l'eau au moulin des démocrates. Refaisant surface ce samedi 25 janvier dans les médias américains, la vidéo montre le locataire de la Maison-Blanche se livrant au cours d'un dîner privé dans une suite du Trump Hotel de Washington.

Le téléphone qui enregistre les images est visiblement posé sur la table de la réception, ne donnant à voir que le plafond. Mais c'est bien la voix du milliardaire que l'on entend face à une quinzaine de donateurs. Après 39 minutes d'enregistrement, la discussion s'axe sur l'Ukraine. Alors qu'un homme - que les médias américains pensent être Lev Parnas, qui leur a lui-même confié la vidéo - suggère de se séparer de l'ambassadrice américaine en Ukraine, il semble attirer l'attention de Trump qui lui demande s'il parle bien de Marie Yovanovitch. "Oui, en gros elle dit à tout le monde: ‘(NDLR: le président américain) va être destitué. C’est une question de temps’ C’est incroyable”, lui rétorque son interlocuteur.

Il n'en faudra pas plus pour susciter l'ire du chef d'Etat américain. "Débarrassez-vous d'elle. Sortez-la demain, lance-t-il. Virez-la, ok? Faites-le”.

Pour rappel, Marie Yovanovitch se trouve au coeur de l'affaire ukrainienne qui coûtera peut-être à Trump son poste. Elle a été précipitamment rappelée aux Etats-Unis au printemps 2019. Selon les démocrates, le choix de Trump de l'écarter n'était pas anodin, il découlait de la volonté du président de mettre à sa place un proche qui lui permettrait de faire pression sur l'Ukraine.