Le président américain a annoncé mercredi interdire les voyages depuis l'Europe vers les Etats-Unis, dans un effort de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus Covid-19. La mesure, qui exempte le Royaume-Uni, prendra effet vendredi minuit (05h00 HB).

"Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d'Europe vers les Etats-Unis pour les 30 prochains jours", a dit le président lors d'une allocution solennelle dans le Bureau ovale. Des exceptions seront prévues pour les Américains retournant aux USA, après vérifications.

Le président a insisté pour que ses ressortissants évitent aussi les voyages vers les lieux fort fréquentés. "Des actions intelligentes aujourd'hui permettent de prévenir la maladie demain (...) Chacun de nous a un rôle à jouer", a poursuivi le président républicain. Il a lui-même annulé un déplacement prévu en fin de semaine à Las Vegas, a communiqué la Maison Blanche.

Donald Trump a en outre appelé mercredi le Congrès à adopter rapidement une réduction des taxes sur les salaires pour aider les ménages américains à surmonter l'impact économique de l'épidémie de coronavirus. Plusieurs mesures d'aides aux entreprises mises en difficultés ont aussi été présentées. "Je vais toujours placer le bien-être des Américains en premier. Le virus n'aura pas de chance contre nous, nous sommes la nation la mieux préparée", a-t-il ajouté en conclusion de son discours. Les prix du pétrole chutaient de plus de 2% jeudi après l'annonce par le président américain Donald Trump. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) perdait 2,6% à 32 dollars, tandis que celui de Brent de la mer du Nord perdait 2,3% à 35 dollars.

Le président américain Donald Trump a affirmé que les 30 jours d'interdiction d'entrée aux USA depuis l'Europe ne s'appliquait qu'aux personnes et pas aux biens, dans un message posté sur twitter.

"Il est très important pour tous les pays et entreprises de savoir que le commerce ne sera en rien affecté par la restriction de 30 jours sur les voyages depuis l'Europe", a précisé le président américain mercredi (jeudi HB) dans un tweet. "La restriction stoppe les gens pas les biens", a-t-il martelé dans le message. 

© IPM Graphics