Le président des Etats-Unis Donald Trump a dénoncé le "politiquement correct" qui pousse deux équipes prestigieuses du sport américain à changer leur nom afin de ménager les Améridiens (Native Americans) et faire taire les critiques. 

Le club football américain des Washington Redskins (Peaux-rouges) et celui de baseball des Cleveland Indians ont annoncé la semaine dernière leur décision de revoir leur surnom.

Ces annonces sont la conséquence de semaines de protestation dans le pays contre les brutalités policières et la discrimination à l'égard des Noirs et le racisme en général. La culture populaire américaine véhicule un héritage raciste, notamment auprès des premiers habitants du continent qui ont précédé l'arrivée des Européens.

Walmart, Nike et d'autres enseignes de magasins ont commencé à retirer des marchandises avec le nom et le logo de l'équipe de Washington.

"Ils donnent le nom aux équipes pour leur force, non pour leur faiblesse, mais maintenant les Washington Redskins et les Cleveland Indians, deux franchises légendaires du sport, on dirait qu'elles vont changer leur nom afin d'être politiquement correctes", a déclaré Trump sur Twitter.

Plus tôt dans la journée, Trump avait critiqué le championnat automobile NASCAR d'avoir pris la décision d'interdire les emblèmes confédérés, même s'ils sont associés à l'esclavage et au racisme. Il avait aussi demandé au pilote noir de la NASCAR Buddy Wallace de présenter ses excuses. Une corde avec un noeud coulant avait été retrouvé dans le stand de Wallace et on y avait vu un acte raciste à l'encontre du pilote noir. Après enquête, il s'est avéré qu'elle était présente dans ce stand depuis 2019. "Bubba Wallace s'est-il excusé auprès de tous les pilotes et officiels de la NASCAR qui lui sont venus en aide et l'ont soutenu, étaient prêts à tout sacrifier pour lui, alors que ce n'était qu'un canular de plus ?", avait twitté Donald Trump.