Après avoir remis en question l'épidémie de coronavirus, Donald Trump a affirmé, ce lundi 17 août, y voir un message divin. "Vous savez ce (la pandémie actuelle, ndlr) que c'est ? C'est Dieu qui me teste", a acté le locataire de la Maison-Blanche pendant son meeting à Mankato dans le Minnesota. Face à ses supporters, le président américain a ainsi assuré avoir construit l'économie "la plus formidable de l'Histoire". "J'ai demandé à Dieu si j'avais fait du bon travail, a lancé le milliardaire. Je lui ai dit que j'étais le seul à pouvoir faire ça et il m'a répondu que je n'aurais pas dû le lui dire, ajoutant que j'allais devoir recommencer."

Se vantant d'être en train de reconstruire une nouvelle fois une "merveilleuse" économie, Donald Trump a souligné avoir réussi à obtenir ces derniers mois les meilleurs chiffres de l'histoire de l'emploi. Pourtant, selon les dernières données, plus de 22 millions de personnes ont perdu leur travail aux Etats-Unis des suites de la crise sanitaire sans précédent que le monde entier connaît actuellement.

De leur côté, les démocrates ont entamé leur convention - de façon virtuelle en raison de la crise du coronavirus -, en étrillant le président américain. Michelle Obama a notamment dénoncé le manque d'empathie du milliardaire, arguant qu'il n'était "pas le bon président" pour les Etats-Unis et appelant à élire Joe Biden le 3 novembre.