Depuis dimanche, Donald Trump n'a d'yeux que pour un seul être: le chien qui a participé à l'assaut ayant mené à la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe terroriste Etat islamique. Ayant déclassifié la photo de l'animal, qualifié de héros par le président américain, deux jours auparavant, il avait posté le cliché sur Twitter. Le milliardaire avait toutefois refusé de dévoiler le nom du "merveilleux chien", arguant que l'identité de la bête devait être protégée.

Ce mercredi 30 octobre, Trump a à nouveau rendu hommage à l'animal. Cette fois, c'est par un photo-montage que le président a exprimé son admiration vis-à-vis de celui qui a rendu "des services incroyables" au pays. Le chef d'Etat a récupéré un cliché de 2017, sur lequel il figure en compagnie de James McCloughan, un vétéran de la guerre du Vietnam. Alors que sur l'original, Trump remet une médaille à l'ex-soldat américain, sur le montage publié par le président, c'est désormais autour du cou de l'animal que se trouve la décoration. "Héros américain!", a commenté le milliardaire sur le réseau social à l'oiseau bleu.

 

Le tweet partagé déjà plus de 79.700 fois a fait rire certains, qui n'ont pas hésité à le détourner.








 

Le chien devenu le véritable symbole du raid réussi contre le leader du groupe Etat islamique sera qui plus est reçu à la Maison Blanche la semaine prochaine, comme Donald Trump l'a annoncé ce jeudi 31 octobre. "Conan quittera le Moyen-Orient pour la Maison Blanche dans le courant de la semaine prochaine", a écrit sur Twitter le 45e président des Etats-Unis, le seul dans l'histoire récente à ne pas avoir eu de chien à la Maison Blanche.