C'est une nouveauté que certains partisans du président déchu attendaient avec impatience. Exclu des réseaux sociaux traditionnels il y a plus de quatre mois, Donald Trump se contentait jusqu'à maintenant de communiqués de presse, de post sur les réseaux sociaux alternatifs ou de ses rares apparitions dans les médias pour communiquer. Mais grâce à une nouvelle fonctionnalité de son site, nommée "Depuis le bureau de Donald J. Trump", il est à nouveau possible pour l'ancien locataire de la Maison Blanche de communiquer à ses partisans... sans interagir avec eux.

Les utilisateurs du site pourront aimer les messages et les partager sur Twitter et Facebook. Contacté par la BBC, un porte-parole de Twitter a déclaré qu'il serait possible de partager sur twitter le contenu de ce site "tant qu'il ne viole pas les règles de Twitter".

Plusieurs articles contiennent d'ores et déjà des affirmations selon lesquelles l'élection présidentielle aurait été truquée. "L'élection présidentielle frauduleuse de 2020 sera, à partir de ce jour, connue comme LE GRAND MENSONGE !", peut-on par exemple lire dans un message posté le 4 mai.

© Capture d'écran

Une plateforme "importante" encore à venir

Mais l'ancien président ne compte pas s'arrêter là. Selon Jason Miller, l'un des conseillers de Donald Trump, une nouvelle plateforme de média social devait être lancée. En mars, celui-ci avait affirmé que cette nouvelle plateforme allait "être importante". Sur Twitter, celui-ci a annoncé que la nouvelle fonctionnalité du site web n'avait rien à voir avec ce projet, même si elle était "une excellente ressource pour trouver ses dernières déclarations et les faits marquants de son premier mandat". Quant à la nouvelle plateforme, le conseiller reste vague. "Nous aurons des informations supplémentaires à ce sujet dans un avenir très proche", a-t-il déclaré. 

Un retour sur les réseaux sociaux ?

Le lancement de cette nouvelle fonctionnalité intervient un jour avant que le conseil de surveillance de Facebook ne prenne une décision quant à l'interdiction permanente de Donald Trump du réseau social. S'il est autorisé à revenir sur le site, Facebook aura 7 jours pour réactiver son compte. Youtube a indiqué accepter de réactiver le compte de Donald Trump une fois que la menace de "violence dans le monde réel" s'atténuerait.

Un retour sur Twitter serait par contre totalement impossible puisque le réseau aux 180 caractères a banni définitivement le compte de Donald Trump.