Une blague que le président risque de ne pas apprécier...

La démocrate a annoncé ce mardi 3 décembre qu'elle jetait l'éponge dans la course à la primaire démocrate. Faute de fonds, Kamala Harris ne sera donc pas celle qui affrontera Donald Trump pour la présidentielle de 2020. Un abandon auquel l'actuel président des Etats-Unis n'a pas manqué de réagir sur Twitter. " C'est vraiment dommage, tu vas nous manquer Kamala", a ironiquement écrit sur Twitter le locataire de la Maison-Blanche. 

Une touche d'humour à laquelle Kamala Harris a répondu également sur le réseau social à l'oiseau bleu. " Ne vous inquiétez, M. le président. Je vous verrai à votre procès", a-t-elle commenté, faisant référence à la procédure de destitution dont fait l'objet Donald Trump. 

 

Pas sûr que ce dernier apprécie cette pique alors que les démocrates resserrent de plus en plus l'étau sur lui. En effet, le deuxième volet de la saga qui anime les Etats-Unis en ce moment s'est ouvert avec des déclarations explosives du parlementaire démocrate chargé de la nouvelle phase d'enquête en destitution. " Il était prêt à mettre en péril notre sécurité et ses fonctions pour son bénéfice personnel et politique", a déclaré Jerry Nadler. 

Qui plus est, les démocrates ont approuvé au Congrès un rapport d'enquête qui, selon eux, contient des "preuves accablantes" de la "conduite inappropriée" du président américain. 

De son côté, Donald Trump s'est contenté, comme à son habitude, de crier au scandale. " C'est une blague", a fustigé le milliardaire au sujet du rapport présenté par ses détracteurs au Congrès.