Présidentielle américaine : au Michigan, élection a dangereusement rimé avec intimidation

Donald Trump n’a pas aimé les mesures prises dans cet État démocrate du Midwest pour contenir le Covid-19. Au point de cautionner les menaces proférées contre la gouverneure, Gretchen Whitmer.

Gretchen Whitmer, la gouverneure démocrate du Michigan, a plus d'une fois été méprisée par Donald Trump.
Gretchen Whitmer, la gouverneure démocrate du Michigan, a plus d'une fois été méprisée par Donald Trump. ©AFP
Philippe Paquet, envoyé spécial à Battle Creek (Michigan)
En 1855, une petite communauté religieuse s’installa à Battle Creek, dans le Michigan. Elle prospéra et se fit bientôt appeler Seventh-Day Adventists Church – parce que cette dissidence protestante fit du samedi, le septième jour de la semaine, son jour du Seigneur. Soucieuse de la bonne forme physique de ses ouailles autant que de leur épanouissement spirituel, l’Église ouvrit, onze ans plus tard, un sanatorium dont le nom était tout un programme : le Western Health Reform Institute. Son médecin directeur, John...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet