Face à l’assaut de Donald Trump contre la démocratie, la faillite morale des Républicains

Ce sont deux courbes engagées dans des directions opposées, et qui, en se croisant, menacent de plus en plus de faire des étincelles. D’un côté, l’avance de Donald Trump qui continuait inexorablement de fondre en Pennsylvanie et en Géorgie, rendant la victoire finale de Joe Biden de plus en plus plausible. De l’autre, à mesure que la perspective de sa défaite dans les urnes se rapprochait, la colère et l’amertume du Président qui continuaient de grimper.

Face à l’assaut de Donald Trump contre la démocratie, la faillite morale des Républicains
©AFP
Frédéric Autran, envoyé spécial aux États-Unis pour ©Libération
Dans une déclaration stupéfiante, y compris selon ses standards débridés, Donald Trump a soudainement fait grimper la température jeudi soir, en accusant les Démocrates de "fraudes" massives visant à lui "voler" l’élection. Se posant en garant de "l’intégrité de l’élection", qu’il n’a pourtant eu de cesse de saper depuis la nuit de mardi à mercredi, le milliardaire a envoyé un message clair à ses proches, ses partisans, aux Américains et au...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité