La situation a très vite dégénéré à Washington. Alors que le Congrès devait certifier le résultat de l'élection présidentielle, des manifestants pro-Trump ont pris d'assaut le Capitole et semé la panique. Joe Biden a pris la parole en direct à la télévision pour dénoncer les violences qui ont éclaté et sont toujours en cours. "Notre démocratie est attaquée d'une façon qu'on a jamais vue, c'est un assaut contre ceux qui nous représentent, a-t-il fustigé. Laissez-moi être très clair, les scènes de chaos au Capitole ne représentent pas ce que nous sommes. Ce sont un petit nombre d'extrémistes. C'est le désordre, le chaos. Cela doit s'arrêter maintenant."

Pointant du doigt les agissements de Trump, le président élu a adressé un message au locataire de la Maison-Blanche: "Au mieux, les mots d'un président peuvent inspirer, au pire, ils peuvent inciter à de tels actes. C'est pourquoi j'appelle le président Trump à prendre la parole dès maintenant en direct à la télévision pour faire cesser ces violences."

"Notre démocratie est fragile et pour la préserver, cela nécessite des personnes de bonne volonté, des leaders, des gens qui ne sont pas dévolus à la poursuite du pouvoir ou qui ne sont pas poussés par leurs propres intérêts, mais par le bien commun. Pensez aux enfants qui regardent la télévision en ce moment, au reste du monde qui nous regarde. Les Etats-Unis sont tellement meilleurs que ce que l'on voit aujourd'hui", a ajouté le président élu. 

Il a conclu son intervention en appelant une nouvelle fois le président Trump à agir et en citant Abraham Lincoln: "Nous sauverons noblement ou perdrons méchamment le dernier meilleur espoir de la Terre".