À 72 ans, Chris Wallace est un interviewer reconnu et coriace de la chaîne américaine Fox News. Il a été choisi pour animer, ce mardi soir, le débat entre Joe Biden et Donald Trump, les candidats à la présidentielle américaine.

Travaillant pourtant pour une chaîne de télévision conservatrice, il est affilié au parti démocrate, "pour une raison pratique". Chris Wallace explique au Washington Post qu’"à Washington, dans le district de Columbia, il n’y a vraiment qu’un seul parti. Si vous voulez avoir une influence sur le prochain maire ou conseiller municipal, il vous faut voter aux primaires démocrates". Le journaliste est un des rares à clamer son indépendance par rapport à la Maison-Blanche.

Chris Wallace est connu pour déstabiliser ses interlocuteurs. Bill Clinton et Donald Trump en ont d’ailleurs déjà fait les frais. En 2017, le journaliste s’en est pris au président américain en condamnant ses propos : "Nous critiquons les Présidents, ils veulent nous critiquer à leur tour, pas de problème. Mais quand il dit que les ‘fake news media’ ne sont pas ses ennemis mais les ennemis du peuple américain, je crois qu’il franchit une importante ligne jaune." Cette année, Chris Wallace n’a pas hésité à tourner Donald Trump en ridicule, alors qu’il donnait de fausses informations sur le taux de mortalité aux États-Unis. En 2006, c’est le président Clinton qui, lors d’une interview, était ennuyé par les questions du journaliste. "Mon boulot est de poser des questions pointues et d’essayer d’obtenir des réponses intéressantes. Je pense que, dans ce cas, j’ai admirablement réussi", rapporte Chris Wallace.

Il s’exerce à cette pratique depuis longtemps. Son père, Mike Wallace, était reporter pour l’émission 60 Minutes de CBS. Mais c’est avec Bill Léonard, son beau-père, qui l’a élevé, qu’il prend goût au métier de journaliste. Bill Léonard était également journaliste de CBS, avant de présider la chaîne. Très jeune, ils jouaient avec lui au correspondant à la Maison-Blanche. Chris Wallace n’en est donc pas à son premier essai. Il a notamment présenté le troisième débat entre Hillary Clinton et Donald Trump en 2016.

© AFP