"Le débat d'hier soir a rendu évident le fait qu'une structure additionnelle devait être ajoutée au format des prochains débats afin d'assurer une discussion plus cadrée", a indiqué dans un communiqué l'organisme indépendant.

A 35 jours d'une élection présidentielle américaine sous haute tension, Donald Trump et Joe Biden ont échangé devant des millions d'Américains invectives, railleries et attaques personnelles, sans que le modérateur de ce duel ne puisse les empêcher de régulièrement se couper la parole.

La commission "entend s'assurer que des outils additionnels pour maintenir l'ordre seront en place pour les prochains débats" prévus les 15 et 22 octobre, a-t-elle précisé.

La semaine prochaine, les colistiers des deux candidats, le vice-président Mike Pence et la sénatrice démocrate Kamala Harris, débattront ensemble à Salt Lake City.

© AFP