Dans chaque État du pays, les sondages tentent de déterminer qui de Joe Biden ou de Donald Trump sera le locataire de la Maison-Blanche pour les quatre années à venir.

À quatre jours de l'élection présidentielle, les sondages annoncent Joe Biden en tête, avec 51,6% des intentions de vote, là où l'actuel président des USA en récolte actuellement 43,2%. Si ces études ne peuvent pas déterminer le résultat final de l'élection, elles offrent une tendance, dans les différents États du pays, de qui a des chances de l'emporter. Une nouvelle fois, ce sont les États-charnières, appelés "swing states", qui donnent une indication importante sur les intentions de vote des Américains. Par définition, ces États sont ceux qui peuvent "changer de camp" d'une élection à l'autre, et qui ne votent pas toujours pour le même parti tous les quatre ans.

Actuellement, sont notamment considérés comme "swing states", la Floride, le Michigan, la Géorgie, la Caroline du Nord, l'Arizona ou encore l'Iowa, le Wisconsin, ou la Pennsylvanie. Ces États où l'issue des votes est incertaine peuvent faire basculer le résultat des élections. Si l'on suit les tendances dégagées cette dernière semaine par les sondages de NBC News et du Marist Institute, Joe Biden serait en tête en Floride, État très important de cette élection 2020. L'ancien vice-président des États-Unis récolterait maintenant 51% des intentions de vote, contre 48% pour Donald Trump. Dans cet État, les deux candidats étaient à égalité en septembre dernier. 

En Pennsylvanie, dans le Wisconsin et dans le Michigan, les résultats sont semblables: le démocrate Joe Biden mène, avec 7-8% d'avance sur son rival républicain. En Caroline du Nord et dans le Nevada, les écarts sont plus petits. Dans le premier des deux États, Donald Trump est mené de 3% en moyenne. 

Parmi les derniers sondages effectués dans les "swing states" que sont la Floride, la Géorgie, la Caroline du Nord, l'Arizona, l'Iowa, le Maine, la Pennsylvanie, le Michigan, le Minnesota, le Wisconsin, le New Hampshire et l'Ohio, Donald Trump n'est finalement en avance sur son rival que dans deux d'entre eux. Ces États sont l'Iowa et l'Ohio. Donald Trump y mènerait d'un ou deux pourcents par rapport à Joe Biden.