"Il est temps de tourner la page. Les Américains demandent de l'action et veulent de l'unité et je suis plus qu'optimiste que jamais sur le fait que nous y parviendrons", a-t-il écrit dans un communiqué.

Selon lui, les électeurs lui ont donné les leviers du pouvoir, car ils veulent "de l'action face aux crises multiples que nous traversons, sur le Covid-19, le climat, l'économie et la justice raciale".

"Ils veulent que nous agissions, mais ils veulent que nous agissions ensemble", a-t-il poursuivi en promettant d'"essayer de travailler avec les deux partis".

En Géorgie, le candidat démocrate Raphael Warnock a battu la sénatrice républicaine Kelly Loeffler et est entré dans l'histoire en devenant le premier sénateur noir élu dans cet Etat du Sud.

L'autre démocrate en lice, Jon Ossoff, semblait lui aussi en position de créer la surprise face au sénateur républicain David Perdue.

Si sa victoire se confirme, le Sénat comptera 50 élus démocrates et 50 républicains. Il reviendra alors à la vice-présidente Kamala Harris de les départager.

Les démocrates ont aussi le contrôle de la Chambre des représentants.