Ces quatre députées issues de minorités ethniques ont été surnommées par la presse "The Squad" (la brigade). Depuis leur entrée en fonction, elles incarnent les nouveaux visages de la gauche américaine. Elles ont aussi suscité la controverse, notamment en critiquant les relations entre les Etats-Unis et Israël.

Femme la plus jeune élue au congrès américain en 2018, Alexandria Ocasio-Cortez, "AOC", 31 ans, est considérée comme une étoile montante dans la politique américaine. Autre symbole de la nouvelle garde démocrate Ilhan Omar, 38 ans, est elle la première femme noire musulmane à avoir été élue au Congrès.

Siégeant à la Chambre des représentants depuis janvier 2019, Rashida Tlaib, 44 ans, est elle la première élue au Congrès américain d'origine palestinienne ainsi que l'une des deux premières femmes musulmanes à la Chambre.

Enfin, Ayanna Pressley, 46 ans, est devenue en 2018 la première représentante afro-américaine de l'Etat du Massachussetts envoyée à Washington.

Les quatre élues ont été régulièrement la cible d'attaques du président américain Donald Trump.