Alors qu'elle prenait la direction de la ville d'Austin pour y faire campagne à quelques jours du scrutin présidentiel, l'équipe du candidat démocrate s'est tout à coup retrouvée encerclée par plusieurs voitures arborant des drapeaux à l'effigie du président Trump.

En raison de cet incident qualifié de "dangereux" par l'équipe de Joe Biden, celle-ci a dû annuler quelques-uns de ses meetings prévus dans le sud de cet Etat majoritairement républicain. Le candidat démocrate ne se trouvait pas lui-même dans le bus au moment de l'incident.

Le président Trump n'a pas dénoncé ces pratiques, semblant au contraire les encourager en tweetant peu après un "I love Texas! "