Souhaiter la mort de Donald Trump dans un message sur Twitter n'est pas autorisé, a annoncé la plateforme de microblogging vendredi, alors que le président américain a été testé positif à la Covid-19 et est hospitalisé pour quelques jours dans un hôpital militaire.

Twitter a rappelé que souhaiter la mort de quelqu'un était interdit sur la plateforme. De tels messages seraient effacés. En revanche, les comptes utilisés pour diffuser ces messages ne sont pas automatiquement suspendus.

Par ailleurs, le tweet dans lequel Donald Trump annonce avoir été testé positif, de même que la première dame Melania, au Covid-19, a été "liké" 1,7 million de fois. C'est beaucoup plus que le nombre de "j'aime" habituellement attribués aux innombrables messages postés par Donald Trump sur Twitter.