Au poste crucial de secrétaire d'Etat, la nomination d'Antony Blinken est désormais officielle. Il sera chargé à partir du 20 janvier de mener la diplomatie américaine.

L'ancien secrétaire d'Etat de Barack Obama, John Kerry, sera lui l'émissaire spécial du président américain sur le climat, signe de l'importance qu'accorde Joe Biden à ce dossier. Le démocrate nommera en outre pour la première fois un Hispanique, Alejandro Mayorkas, à la Sécurité intérieure.

"J'ai besoin d'une équipe prête au premier jour", a écrit Joe Biden dans un communiqué annonçant ces nominations, tandis que Donald Trump refuse toujours de concéder sa défaite lors de la présidentielle du 3 novembre. "Ces individus sont aussi expérimentés et éprouvés aux crises, qu'ils sont novateurs et imaginatifs", a-t-il poursuivi.