Kamala Harris a rendu hommage dimanche à sa mère, Shyamala Gopalan, une spécialiste du cancer née dans la ville de Chennai, dans le sud de l'Inde. "Elle croyait profondément en une Amérique où un moment comme cela était possible", a-t-elle affirmé devant ses sympathisants.

Dans le village de Thulasendrapuram, dans l'Etat du Tamil Nadu (Sud), où est né le grand-père maternel de Kamala Harris, P.V. Gopalan, un haut fonctionnaire indien, des habitants ont célébré cet événement. Ils ont allumé des pétards, prié dans le principal temple et brandi des portraits de la première femme à accéder à la vice-présidence à l'âge de 56 ans.

Les villageoises ont réalisé un rangoli, une oeuvre colorée dessinée sur le sol, écrivant: "Félicitations à Kamala Harris".

"C'est une question de fierté pour toute la population féminine", a déclaré à l'AFP Arul Mozhi Sudhakar, une femme au foyer.

L'oncle indien de Mme Harris, Balachandran Gopalan, un universitaire, a dit avoir toujours su qu'elle réussirait. "Je suis soulagé, parce que je savais qu'elle allait gagner, et je lui ai dit hier", a-t-il déclaré à WION TV depuis New Delhi.

Vendredi, il avait dit à l'AFP que la famille de Mme Harris vivant en Inde se rendrait aux Etats-Unis pour assister à son investiture en janvier. "Nous étions en famille lorsqu'elle a prêté serment en tant que sénateur. Et nous serons tous ensemble lors de sa prestation de serment en tant que vice-présidente des États-Unis. C'est un grand moment pour nous".

Dimanche matin, le Premier ministre Narendra Modi a félicité Joe Biden pour son élection à la Maison Blanche et souligné que l'élection de sa colistière était source d'une "immense fierté".