La cérémonie d'investiture du président américain élu Joe Biden aura lieu sans une large participation du public, a annoncé mercredi la commission du Congrès chargée de son organisation. Chaque membre du 117e Congrès recevra un billet pour lui-même et un invité, a détaillé la Commission mixte du Congrès sur les cérémonies d'investiture (JCCIC). Lors d'une version classique, cette instance fournit environ 200.000 billets, distribués aux bureaux du Congrès pour les remettre aux électeurs, souvent par le biais de systèmes de loterie.

En consultation avec divers experts médicaux et de santé publique et le comité pour l'investiture présidentielle (PIC), elle a décidé que la participation d'un public aux cérémonies du 20 janvier se limiterait à celle qui existe pour un discours sur l'Etat de l'Union, qui est traditionnellement très limitée. Cela en raison de l'augmentation des cas de Covid-19 aux Etats-Unis.

Le comité d'organisation de l'investiture du futur président américain Joe Biden avait averti mardi que la possibilité d'assister en personne à cette cérémonie, le 20 janvier, serait "extrêmement limitée" pour le public, afin de lutter contre la pandémie de coronavirus.

"La présence à la cérémonie sera extrêmement limitée et la parade qui suivra sera réimaginée", avait prévenu le comité, appelant le public à éviter de se rendre à Washington.