Aux alentours de minuit (heure locale), le démocrate Joe Biden a pris la parole pour s'exprimer devant ses partisans, depuis Wilmington dans le Delaware. "Nous sommes sur la bonne voie pour gagner cette élection", a-t-il notamment déclaré, ce qui n'a pas plu à son rival républicain Donald Trump. L'actuel président a donc lui aussi pris la parole quelques heures plus tard, en direct de la Maison-Blanche.

Après avoir remercié "les millions d'Américains" qui ont voté pour lui, il a estimé que le Wisconsin et la Caroline du Nord étaient dans la poche, alors que tous les bulletins de vote n'ont pas encore été dépouillés des ces États. "Nous n'avons pas besoin du reste des résultats", a-t-il déclaré. Le président actuel a laissé entendre qu'il voulait stopper le comptage des votes: "Nous allons saisir la Cour suprême et faire arrêter le comptage des votes". "C'est une fraude majeure, c'est embarrassant pour notre pays, nous avons gagné cette élection", a-t-il conclu, avant de laisser la parole à son vice-président, Mike Pence. 

Comme Donald Trump, il a remercié les Américains qui ont renouvelé leur confiance en Donald Trump. Mais directement après, il a recadré les propos de son président, affirmant que les votes devaient continuer d'être comptés. "Nous devons rester vigilants", a-t-il annoncé, rappelant qu'ils se trouvaient tous dans une démocratie et qu'il fallait "protéger l'intégrité des votes". "Mais je crois du fond de mon coeur que nous sommes sur la voie de la victoire", a-t-il tout de même conclu, sous les applaudissements.