Dans une lettre adressée à ses employés lundi après-midi, il évoque "les récents évènements" comme raison de son retrait, rapportent encore les médias australiens. Cette démission survient à peine une semaine avant le début du mandat du président élu démocrate Joe Biden, et quelques jours après l'insurrection de militants pro-Trump au Capitole à Washington.

M. Chad qui occupait ce poste depuis novembre 2019, avait critiqué la semaine dernière cette invasion "tragique". Il part alors que de nouvelles menaces pèsent sur la prestation de serment du président élu Joe Biden, qui doit se tenir à Washington le 20 janvier.

Depuis les scènes de violences au Congrès la semaine passée, d'autres proches du président sortant ont fait défection, la première étant la Secrétaire au Transport Elaine Chao.