Au lieu du traditionnel défilé après l'inauguration, celui-ci sera escorté par l'armée jusqu'à la Maison Blanche au fil d'un itinéraire plus court, a annoncé le comité présidentiel d'inauguration.

Le comité avait déjà fait savoir que la cérémonie du 20 janvier serait "très limitée" pour empêcher autant que possible la propagation du coronavirus.

Joe Biden a donc prié les Américains de ne pas se rendre à la prestation de serment. La foule sera en outre interdite devant la Maison Blanche et le Capitole à Washington. Une "parade virtuelle" sera toutefois prévue pour les téléspectateurs.

Le démocrate Joe Biden avait exprimé l'espoir que le président sortant, le républicain Donald Trump, soit présent lors de la cérémonie. Il n'est pas encore confirmé si M. Trump invitera Joe Biden et son épouse à la Maison Blanche avant la passation de pouvoir.