Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui entretient de bons rapports avec Donald Trump, a adressé mardi un message de félicitations à Joe Biden, vainqueur de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, et dit espérer un renforcement des relations entre Ankara et Washington. "Les épreuves auxquelles nous faisons face à l'échelle mondiale et régionale rendent nécessaires le développement et le renforcement de nos relations sur la base de l'intérêt partagé et des valeurs communes", a déclaré M. Erdogan dans ce message publié par la présidence turque.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mardi avoir lui aussi parlé à Joe Biden pour le féliciter après sa victoire lors de l'élection présidentielle américaine, et s'est dit impatient de "renforcer le partenariat" entre les deux pays. "Je viens de parler à Joe Biden pour le féliciter pour son élection", a tweeté le chef du gouvernement conservateur, allié de Donald Trump. "Je suis impatient de renforcer le partenariat entre nos pays et de travailler avec lui sur nos priorités communes, de la lutte contre le changement climatique à la promotion de la démocratie et la reconstruction après la pandémie", a-t-il ajouté.


Emmanuel Macron et Angela Merkel par téléphone

La chancelière allemande Angela Merkel a téléphoné mardi à Joe Biden , et a émis "le vœu d'une collaboration étroite et basée sur la confiance", a annoncé la chancellerie. Angela Merkel et le "président américain élu se sont accordés sur le fait que la collaboration transatlantique revêt une grande importance étant donné les nombreux défis mondiaux", a également indiqué le porte-parole de la chancelière Steffen Seibert dans un bref communiqué.

Le président français Emmanuel Macron s'est pour sa part entretenu pour la première fois par le biais d'un bref entretien d'une dizaine de minutes, mardi après-midi, avec M. Biden avec lequel il espère collaborer sur les grands dossiers internationaux, a annoncé l'Elysée. "Le chef de l'Etat a félicité Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris et les a assurés de sa volonté de travailler ensemble sur les enjeux contemporains: climat, santé, lutte contre le terrorisme et défense des droits fondamentaux", a fait savoir la présidence.