Chères lectrices,

Chers lecteurs,

Le 3 novembre prochain, les États-Unis vont décider de leur avenir, soit en élisant un nouveau président démocrate, Joe Biden, soit en confirmant le républicain Donald Trump à la Maison-Blanche. Les derniers sondages penchent tous en faveur du ticket Biden-Harris. Dans l’histoire de l’après-guerre de cette grande démocratie, jamais une élection présidentielle ne s’est inscrite dans un tel contexte de fracture sociale et de crise sanitaire. La présidence Trump a bousculé le monde, ravivé la question raciale, piétiné des accords internationaux majeurs et heurté les équilibres fragiles de la société américaine. La communication rapide, isolante et souvent grossière de Potus, acronyme de « President of the United States », a marqué nombre d’observateurs et de diplomates. Force est de constater que le président sortant s’avère plus connu pour ses tweets inattendus que ses discours improvisés.

Au-delà de cette communication bruyante et excessive, une élection majeure pour l’avenir des États-Unis et du Monde se joue sur fond de crises planétaires (sanitaire, sociale, climatique et bientôt économique). À ce contexte déjà lourd, s’ajoute l’héritage du scrutin de 2016, marqué par les fake news, l’influence des réseaux sociaux, l’ingérence attestée de la Russie et la victoire de Hillary Clinton en nombre de voix. Cette année encore, tous les regards se focalisent sur les « swings states » qui font la différence. C’est pourquoi La Libre Belgique vous propose de suivre les dernières semaines de campagne, ainsi que la nuit électorale et une possible contestation du résultat du scrutin, en compagnie de ses journalistes et reporters spécialisés. Notre journaliste Philippe Paquet se rendra dans les États américains qui devraient faire basculer le scrutin. Maxence Dozin, notre correspondant permanent à New York, ira à la rencontre des Américains particulièrement divisés et démobilisés face au choix qui se présente à eux. Depuis Bruxelles, Maria Udrescu décortiquera les nombreux enjeux de l’élection et les programmes des deux camps. Gilles Toussaint vous rendra compte de la question climatique indissociable d’une telle élection.

Pour ne rien manquer de cette élection exceptionnelle, La Libre a mis en place une newsletter quotidienne afin de vous proposer les derniers articles. N'hésitez pas à vous inscrire ci-dessous

Par ailleurs, nous vous ferons vivre cette dernière ligne droite sur tous nos supports au travers de nos articles et de nos directs, mais aussi de nos podcasts « USA2020 » et vidéos disponibles sur le site.

Le samedi 24 octobre, ne manquez pas le supplément spécial de 24 pages qui vous donnera tous les décryptages dont vous avez besoin pour cerner toute la complexité de ce scrutin inédit.

La rédaction de La Libre vous remercie pour votre confiance et vous souhaite une très bonne lecture,

Dorian de Meeûs

Rédacteur en chef