Des manifestants encagoulés ont mis le feu et saccagé samedi en Equateur le bureau de l'Inspection générale des finances, dans le nord de Quito, au 11e jour de protestations violentes contre des réformes négociées contre un prêt du FMI, a constaté un photographe de l'AFP.

Le bâtiment a été attaqué avec des cocktails Molotov et peu après un groupe d'hommes, la plupart avec le visage masqué ou portant des casques, y est entré. Les autorités ont annoncé sur Twitter l'évacuation de la zone pour "que les équipes de secours puissent lutter contre l'incendie et s'occuper du personnel qui se trouve à l'intérieur".