La fusillade de Jacob Blake, 29 ans, qui est dans un état grave, a provoqué des protestations à Kenosha, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Milwaukee, certains manifestants lançant des pierres et brûlant des véhicules, ont rapporté des médias locaux.

Dans une vidéo de l'incident survenu dimanche, qui a été largement diffusée sur les médias sociaux, on voit la victime marcher autour d'un véhicule alors que deux officiers, leurs armes à la main, le suivent de près. L'un d'eux semble alors aisir la chemise de Jacob Blake alors qu'il entre par la porte côté conducteur du véhicule, puis les officiers tirent plusieurs coups de feu dans son dos.

L'avocat Ben Crump, qui représente la victime ainsi que la famille de George Floyd et d'autres Afro-Américains abattus par la police, a déclaré que les trois fils de Jacob Blake étaient dans la voiture lorsqu'il a été abattu.

D'après la police de Kenosha, les agents répondaient à un "incident domestique" avant que la fusillade ne se produise. Selon le journal local Kenosha News, des témoons oculaires ont déclaré que Blake tentait de mettre fin à une dispute entre deux femmes.

Le gouverneur a appelé les protestataires à manifester pacifiquement, expliquant qu'il y aurait une présence "limitée" de la Garde nationale pour protéger les infrastructures essentielles.