Sur Twitter, Greta Thunberg s'est permise de moquer encore Donald Trump. Le jour où le président sortant américain part de la Maison-Blanche pour y laisser la place à Joe Biden.

"Il semble être un vieil homme très heureux attendant avec impatience un futur brillant et merveilleux. Tellement agréable à voir". La jeune activiste faisait référence à un tweet de Trump après l'un des discours de la Suédoise aux Nations Unies: "Elle semble être une jeune fille très heureuse attendant avec impatience un futur brillant et merveilleux. Tellement agréable à voir."


Ce n'est pas la première joute verbale entre les deux personnalités aux combats bien opposés. À l’époque, Greta Thunberg avait ironisé sur une interpellation de Donald Trump qui lui demandait de "travailler sur son problème de gestion de la colère, puis aller voir un bon vieux film avec un ami ! Calme Greta, Calme !” En modifiant sa biographie sur Twitter, elle avait écrit ses mots: "Une adolescente qui travaille sur son problème de gestion de la colère. Actuellement au calme en train de regarder un bon vieux film avec un ami."