Le producteur de films déchu, qui purge une peine de 23 ans de prison à New York pour viols et abus sexuels, est également au centre d'affaires d'abus à Los Angeles. Lors d'une audience vendredi, il a été décidé qu'Harvey Weinstein devait se présenter devant un tribunal de Los Angeles dans les 30 jours, à moins qu'Andrew Cuomo, le gouverneur de New York, n'en décide autrement. Les avocats de l'ex-producteur ont tenté d'empêcher cette remise car, selon eux, le producteur ne peut pas voyager en raison de son mauvais état de santé.

L'homme se trouve actuellement incarcéré à New York pour avoir agressé sexuellement et violé deux femmes. En Californie, il a été inculpé de onze chefs d'accusation, dont viol, agression sexuelle et voies de fait. S'il est reconnu coupable de ces crimes, sa peine pourrait aller jusqu'à 140 ans de prison. Cela signifierait qu'Harvey Weinstein, 69 ans, qui nie tout et a fait appel, ne serait jamais libéré.