Les incendies ont en outre faits 53.000 déplacés, contraints de quitter leur maison face à l'avancée des feux.

Des orages ont provoqué de nombreux départs de feu mais les scientifiques soulignent le rôle du changement climatique, qui aggrave une sécheresse chronique et provoque des conditions météorologiques extrêmes dans l'ouest des Etats-Unis. Le mois d'août dernier a ainsi été le mois le plus chaud jamais enregistré en Californie.