Joe Biden, ancien vice-président des Etats-Unis et candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle 2020, a estimé mercredi soir en plaisantant que son épouse Jill, intervenue la veille contre une militante vegan ayant surgi sur scène, assurait à elle seule son service de protection.

"Je suis sûrement le seul candidat à la présidentielle dont la femme est le 'Service secret'", le nom du service de protection des personnalités aux Etats-Unis, a déclaré M. Biden lors d'une collecte de fonds, au lendemain de l'incident.

"Il m'a semblé entendre aux informations" que le "'Service secret' avait décidé qu'il devait commencer à nous fournir une protection. Je crois surtout qu'il craint que Jill blesse quelqu'un", s'est amusé Joe Biden.

Mardi, alors que Joe Biden prononçait son discours après ses victoires spectaculaires du "Super Tuesday" des primaires démocrates, une militante végan s'est précipitée vers lui. Jill Biden a alors attrapé la main de son mari et s'est interposée.

Mme Biden a ensuite repoussé une autre activiste végan ayant à son tour fait irruption sur scène. "Tout va bien" a-t-elle commenté.

Les deux militantes, membres d'un groupe de lutte contre la maltraitance animale, ont été escortées hors de la scène sous les huées des partisans de Joe Biden.

Les Démocrates ont demandé au secrétaire à la Sécurité intérieure et aux dirigeants du Congrès de fournir une protection à Biden et à son rival à l'investiture, Bernie Sanders.