Joe Biden a également remporté, avec une grande majorité, les primaires démocrates dans l'État américain du Kansas. Le Parti démocrate du Kansas a rapporté dimanche que l'ancien vice-président avait remporté 76,9% des voix lors du scrutin. 

Bernie Sanders, qui a jeté l'éponge il y a un mois, en a amassé 23,1%. En raison de la pandémie de coronavirus, le vote s'est fait par voie postale.

Selon realclearpolitics.com, il y avait 39 délégués à se disputer pour la convention du parti dans l'État. Joe Biden en a déjà rassemblé un total de 1.406, ce qui signifie théoriquement qu'il ne peut plus manquer l'investiture démocrate.

Durant sa campagne, son rival Bernie Sanders avait ravi 974 délégués. Lorsqu'il a annoncé jeter l'éponge dans la course à la Maison Blanche, le sénateur de gauche avait toutefois dit vouloir rester sur le bulletin de vote afin d'obtenir le soutien d'autres délégués et d'ainsi peser sur le contenu des débats lors du congrès du Parti démocrate durant l'été.

Les deux hommes se sont mis d'accord sur une division des délégués, précisément pour donner plus d'influence à la gauche et pour unir leur formation politique, dont l'ancien vice-président appartient à l'aile modérée.