Dans son livre "La pièce où c'est arrivé: mémoires de la Maison-Blanche", John Bolton révèle certaines péripéties dont il a été témoin lorsqu'il était conseiller de Donald Trump.

L'Express revient notamment sur un épisode survenu en 2019, lorsque les relations entre les États-Unis et l'Iran étaient au plus mal après un renforcement des sanctions suite à la destruction d'un drone américain.

A cette époque, le président français Emmanuel Macron a proposé d'agir en tant que médiateur entre les deux nations pour tenter de sauver ce qui pouvait l'être de l'accord sur le nucléaire iranien.

Cependant, l'initiative est mal passée du côté américain: "Macron n’avait rien de nouveau à offrir et Trump a continué d’affirmer qu’il parlerait directement avec les Iraniens", a écrit dans son ouvrage John Bolton. Le dirigeant de l'Hexagone aurait par ailleurs insisté, ce qui aurait passablement irrité Trump qui aurait alors soufflé au conseiller: "Tout ce qu’il touche devient de la merde", au sujet d'Emmanuel Macron.

Le 8 août 2019, le jour même de cette déclaration, le président américain s'est fendu d'un message laconique sur Twitter qui a mis un terme à toute ambition de son homologue français.

“Je sais qu’Emmanuel pense bien faire, comme tous les autres, mais personne ne parle au nom des États-Unis, à part les États-Unis eux-mêmes. Personne n’est autorisé de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit, à nous représenter !”