Amérique

Kelly Craft, choisie par le président Donald Trump pour être ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, a été confirmée mercredi par le Sénat américain, malgré les réticences de l'opposition démocrate. Jusqu'ici ambassadrice des Etats-Unis au Canada, où elle a participé aux négociations pour l'adoption d'un nouvel accord de libre-échange nord-américain, la diplomate de 57 ans est mariée au milliardaire Joe Craft, un industriel du charbon.

Elle s'était engagée en juin, lors de son audition de confirmation devant le Sénat, à se récuser lorsque "le charbon fera partie de la conversation sur le changement climatique à l'ONU". Mais elle n'avait montré aucun désaccord avec Donald Trump sur sa décision de retirer les Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat. "Nous ne sommes pas obligés de faire partie d'un accord pour être des leaders", avait-elle jugé.

Les démocrates estimaient également qu'elle n'avait "ni l'expérience ni les qualités" nécessaires pour occuper le poste. Confirmée mercredi par le Sénat avec 56 voix pour et 34 contre, Kelly Craft est une donatrice de longue date du parti républicain.

Elle est amenée à succéder à la première ambassadrice de M. Trump aux Nations unies, Nikki Haley, qui a quitté son poste fin 2018. Le locataire de la Maison Blanche avait dans un premier temps désigné pour la remplacer Heather Nauert, ancienne présentatrice de Fox News devenue porte-parole du département d'Etat, mais cette dernière avait renoncé au poste avant même que sa nomination ne soit notifiée au Sénat.