La sénatrice américaine Kamala Harris a affirmé mercredi que l'Amérique était en "manque criant d'un dirigeant" lors de son premier discours de colistière dans la course à la Maison Blanche, prononcé aux côtés du candidat démocrate Joe Biden à Wilmington, dans le Delaware.

"L'Amérique est en manque criant d'un dirigeant. Et pourtant nous avons un président qui se préoccupe plus de lui que de ceux qui l'ont élu", a déclaré la première colistière noire de l'histoire des Etats-Unis, qui deviendrait la première femme vice-présidente du pays en cas de victoire contre Donald Trump le 3 novembre. "Nous sommes en plein examen de conscience face au racisme et à l'injustice généralisée", a ajouté la sénatrice de Californie, 55 ans.