Appelée pour un sauvetage d'animaux dans une maison du Tennessee, la police locale a découvert un spectacle horrible. Un enfant d'à peine deux ans était enfermé dans une cage, au milieu de 700 animaux.

Une nouvelle maison de l'horreur vient d'être découverte aux États-Unis, d'après les informations du journal local de Nashville, News Channel 5. Alors que la police se rendait au domicile d'un habitant du Comté de Henry (Henry County), dans le Tennessee, pour une opération de sauvetage d'animaux, elle est tombée sur un bambin enfermé dans une cage pour chien couverte d'excréments d'animaux. L'enfant baignait dans cette crasse, à proximité de plusieurs serpents.

“Les derniers éléments de l’enquête ont permis de révéler que l’enfant était gardé dans une cage qui était très proche de serpents, de rats et de souris. Le sol de la cage et la cage elle-même étaient recouverts d’excréments de chien, d’urine et de cafards”, peut-on lire dans le rapport des forces de l'ordre, toujours d'après News Channel 5.


Dans la maison, la police a retrouvé plus de 700 animaux. Parmi eux, 531 rongeurs, 86 poules, 56 chiens, 10 lapins, 8 serpents, 4 perroquets et 3 chats. 127 plants de cannabis ont également été saisis, ainsi que 17 armes à feu.

Trois suspects ont été arrêtés: les parents de l'enfant et son grand-père. Placés en détention provisoire, ils sont notamment poursuivis pour maltraitance aggravée envers un enfant, cruauté animale, fabrication de cannabis et possession illégale d’armes à feu.