"Ce n'est pas seulement le genou de l'agent Derek Chauvin sur le cou de George Floyd pendant 8 minutes et 46 secondes, c'est le genou de tout le service de police de Minneapolis (...) qui l'a tué", a affirmé Ben Crump, principal avocat de la famille, devant le tribunal de la ville. George Floyd, 46 ans, est décédé le 25 mai après avoir été menotté et immobilisé au sol sur le ventre, suffoquant sous le genou d'un policier blanc, Derek Chauvin. Sa mort a provoqué un mouvement de colère inédit depuis les années 1960 aux Etats-Unis contre le racisme et les violences policières, qui s'est propagé dans le monde entier, avec des manifestations aux cris de "Black Lives Matter" (les vies noires comptent). 

Renvoyé de la police avec trois autres agents présents lors des faits, Derek Chauvin sera jugé pour meurtre et ses ex-collègues pour complicité. La mairie de Minneapolis a pour sa part décidé de transformer sa police pour créer un "nouveau modèle" de sécurité publique. Ben Crump n'a pas dévoilé le montant demandé à la municipalité, expliquant simplement qu'il voulait s'assurer que la famille soit à l'abri du besoin "pour l'éternité". "Si vous pensez que la vie des Noirs compte, alors comprenez que nous allons faire en sorte qu'il y ait une valeur noire", a dit Chris Stewart, avocat associé à la plainte, à l'adresse de la mairie. La mort de George Floyd, alors qu'il ne présentait aucun danger pour les agents, est un "moment charnière" pour se pencher sur la question des brutalités policières contre la minorité noire aux Etats-Unis, a affirmé Ben Crump. Il a cité une étude de l'American Journal of Public Health datant de 2018, selon laquelle un homme noir a environ trois fois plus de risques d'être tué par la police qu'un homme blanc, alors que la communauté noire compte pour 13% de la population.