50,4% des personnes de plus de 18 ans sont partiellement immunisées, et 32,5% sont entièrement vaccinées, un chiffre qui s'élève à 65,9% pour les plus de 65 ans.

Au total, plus de 131,2 millions de personnes ont reçu au moins une injection aux Etats-Unis.

L'utilisation du vaccin développé par le groupe américain Johnson & Johnson a été suspendue dans le pays mardi, après la découverte de six cas de femmes, dont une est décédée, ayant développé des cas graves de caillots sanguins.

Les autorités américaines avaient assuré que cette pause n'aurait "pas d'impact important" sur l'immense campagne de vaccination, puisque les doses de vaccin Johnson & Johnson représentent moins de 5% de celles administrées aux Etats-Unis jusqu'à présent.

"Il y a suffisamment de vaccins pour chaque Américain, c'est tout à fait indiscutable", a assuré mardi Joe Biden.

Le président démocrate avait affirmé au début du mois d'avril que tous les adultes américains seraient éligibles à la vaccination dès le 19.