Amérique Jair Bolsonaro est mis sous pression par l’UE pour sa gestion environnementale.

La région amazonienne, plus large espace de forêt primaire au monde, a vu sa superficie amputée de 3 500 km² en ces mois de juin et juillet, soit une augmentation de près de 90 % par rapport à la même période de l’année dernière. Les chiffres de l’institut national de protection des forêts Inpe "Pourtant encensés", comme le rappelle un expert indépendant, "pour leur exactitude au Brésil comme à l’étranger" sont aujourd’hui remis en question par le gouvernement brésilien.

(...)