David MacMillan, un étudiant en droit de Washington, a été vacciné dans un supermarché alors qu'il ne fait pas partie des groupes prioritaires. La pharmacienne de la grande surface lui a proposé le vaccin, ainsi qu'à un ami, parce qu'il lui restait deux doses qui allaient périmer.

"Elle s’est tournée vers nous et nous a dit: 'Hé, j’ai deux doses du vaccin et je vais devoir les jeter si je ne les administre pas à quelqu’un. On ferme dans 10 minutes. Vous voulez le vaccin Moderna?'”, a raconté l’étudiant, David MacMillan, à NBC.

Le jeune homme a immédiatement accepté la proposition de la pharmacienne, qu'il considère comme une "héroïne". “C’est important, quand il y a autant de désinformation diffusée partout, que les gens puissent voir que c’est une bonne chose, que c’est une chose positive. On devrait être enthousiastes à l’idée de pouvoir combattre la pandémie”, a encore ajouté David MacMillan, qui a donc diffusé les images de sa vaccination sur le réseau social TikTok. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son message est passé: la vidéo a en effet été vue plus de 700.000 fois.


Quant aux gens qui s'interrogeaient sur le fait que ce vaccin ait été administré à deux jeunes qui ne font pas partie du groupe prioritaire, la chaîne de supermarchés Giant à l'origine de l'initiative leur a répondu que des employés du secteur de la santé ne s'étaient pas présentés au rendez-vous. “Le vaccin de Moderna est précieux et sauve des vies. Nous sommes heureux de ne pas l’avoir gaspillé et de leur avoir donné une dose à chacun”, a ainsi indiqué Giant dans un communiqué.